La LAS

Qu'est-ce que c’est ?

La LAS

L’ancienne Première Année Commune des Études de Santé (PACES) a été remplacée par la création de 2 voies d’accès aux filières MMOPK : le Parcours à Accès Spécifique Santé (PASS) et les Licences avec Accès Santé (LAS).

Dans le cadre de la Réforme de l’Entrée dans les Études de Santé (REES), la L.AS est l’une des voies pour accéder en deuxième année des études de santé.

Ce parcours permet aux étudiants de l’Université Jean Monnet de suivre une Licence dans un autre domaine que celui de la Santé et de la compléter avec l’ option Accès Santé qui leur permettra de présenter leur candidature en 2ème année aux filières MMOPK (Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie et Kinésithérapie).

Besoin d'explications ?

La Licence avec Accès Santé

L’enseignement est segmenté en deux grandes composantes : une majeure dans la Licence de l’étudiant représentant 80% du volume horaire des enseignements de l’étudiant et un enseignement disciplinaire Accès Santé représentant 20% du volume horaire des enseignements de l’étudiant.

Des ambassadeurs ?

les retours de nos étudiants

Et après ?

Bravo, vous avez validé votre LAS ! Maintenant, différentes possibilités s’ouvrent à vous.
Voici en détail les diverses options que vous pouvez choisir :

Les études de Sage-femme sont accessibles via le parcours spécifique « accès santé » (PASS) ou la licence avec option « accès santé » (L.AS). Une fois celle-ci obtenue, les études de Sage-femme se découpent en 2 cycles de 2 ans. Les 2ème et 3ème années sont plus axées sur la théorie et permettent d’obtenir le DFGSMa (diplôme de formation générale en sciences maïeutiques) soit un niveau licence. Puis, le 2ème cycle (DFASMa) qui comprend les 4ème et 5ème années qui est d’avantage axé sur la pratique et permet d’obtenir le DE (diplôme d’état) de Sage-femme après avoir présenté un mémoire de fin d’études.

Les matières enseignées en 2ème et 3ème année sont la SSH, la santé publique,, l’anatomie, l’obstétrique-embryologie, la pédiatrie, la gynécologie. Certaines matières sont communes avec les 2ème et 3ème années de médecine; c’est le cas de l’hématologie, la génétique, les agents infectieux, l’immunologie, la sémiologie et l’hormonologie-Reproduction. Il faudra également en début d’année choisir une UE librement choisie parmi une liste proposée qui vous offre entre autre la possibilité de participer à un master de recherche (UE Biologie Humaine).

Les matières enseignées en 4ème et 5ème année sont la gynécologie, la pédiatrie, l’obstétrique, la SSH, la santé publique et la pharmacologie. Ces 2 années sont principalement axées sur la pratique et la pathologie avec de nombreuses périodes de stage.

Les compétences de la sage femme :
La sage femme est habilitée à assurer le suivi de grossesse d’une femme enceinte dans le cadre d’une grossesse physiologique, réaliser des séances de préparation à la naissance et à la parentalité. La sage-femme pratique également la surveillance du travail, les accouchements et les soins post-accouchement à la mère (rééducation périnéale par exemple) et à l’enfant. Dotée d’une capacité de prescription et de dépistage, elle accompagne les femmes tout au long de leur vie en assurant leur suivi gynécologique (contraception, dépistage, IVG médicamenteuse). La sage-femme est donc un acteur essentiel de prévention pour la santé des femmes, ses champs d’action sont nombreux surtout grâce aux spécialisations qu’elle peut avoir : tabacologie, acupuncture, ostéopathie…Elle accompagne les couples dans leurs projets de naissance de la conception jusqu’au post partum. Elle est un pilier en matière de prévention et prend en charge les patientes dans leur globalité en étant aussi un soutien psychologique.

Qualités de la Sage-femme :

  • Bon sens relationnel
  • Rigueur
  • Résistance à la fatigue (physique) et psychologique
  • Réactivité et méthode
  • Dextérité


Les débouchés :

Le diplôme d’état de Sage-femme permet d’exercer en tant que Sage-femme libérale ou hospitalière mais également en PMI (protection maternelle et infantile). Il est également possible de compléter sa formation par des DU et DIU en échographie, hypnose… mais aussi par des Master (santé publique, médecine de la reproduction, neurobiologie…).

Les + :

  • Stages dès la 2ème année donc beaucoup de pratique + nombreux TP/ TD
  • Cursus personnalisable : DIU, Master…
  • Nombreuses possibilités d’exercice : libéral, hôpital
  • Prise en charge globale des patientes : suivi de l’anténatal à la naissance
  • Humainement riche
  • Métier passionnant et gratifiant

Les – :

  • Horaires difficiles
  • Cours parfois difficiles (matières mutualisés)
  • Pas mal de responsabilités, stress
  • Peut être émotionnellement dur, confrontés à la souffrance
  • Manque de reconnaissance

L’école de Lyon

  • L’école de Sage-femme de Lyon se situe au sein de la faculté de médecine et de maïeutique Charles Meyrieux à Oullins à côté de l’hôpital Lyon Sud. L’accès se fait via la gare d’oullins par la ligne de Bus n°88. Le campus est doté d’une BU, d’un restaurant universitaire…L’école de Sage-Femme se situe au 2ème étage du bâtiment principal. L’école est intégrée à la faculté mais possède sa propre directrice. L’école de Sage-femme dépend de la région Auvergne-Rhônes-Alpes donc les demandes de bourse se font sur le site de la région.

  • L’année se découpe en 2 semestres avec 2 semaines de vacances pour noël et une semaine en février. Les horaires sont assez scolaires (8h-18h) alternés entre cours et TP/TD pour la 2ème année. Les stages de Ma2 se font à la fin de l’année avec 4 semaines en suite de couche et 2 semaines en salle de naissance. Puis, à partir de la 3ème année les périodes de cours sont alternées avec des périodes de stage avec de plus en plus de stages au fur et à mesure du cursus.

Gest’asso :

Gest’Asso est l’association des étudiant(e)s Sage-femme de Lyon. Composée d’étudiant(e)s de 3ème année de maïeutique, le but de cette association est de créer des projets/ événements forts et importants afin de faire connaître le métier de Sage-femme, de faire valoir nos droits en tant qu’étudiant en santé mais surtout pour promouvoir la santé des femmes. Ainsi, nous organisons plusieurs événements dans l’année comme par exemple lors du mois d’octobre avec Octobre Rose. Nos actions reposent donc sur le bien être étudiant mais aussi sur la prévention (précarité menstruelle, sidaction). Nous interagissons avec des associations régionales et nationales (ANESF : association nationale des étudiants Sage-femmes) pour améliorer la condition étudiante de notre filière mais aussi des étudiants de manière générale.

Suivez nous sur les réseaux afin de ne rien louper :
Instagram : gestasso_lyon
Facebook : Gest’asso

L’école de BEB :

  • L’école de sage femme de Bourg en Bresse se situe dans l’enceinte de l’hopital Fleyriat. Elle est rattachée à la faculté de Lyon Sud, cependant elle reste indépendante pour tout ce qui concerne les cours (sauf 1 ou 2 UE mutualisé avec Lyon Sud) ainsi que les stages.

  • Concernant l’année scolaire en Ma2, celle-ci est découpée en deux semestres avec un premier semestre composé uniquement de cours théoriques et un deuxième semestre qui s’alterne de cours théoriques et de stages (un en suite de couche de 1 mois et un autre en salle de naissance de 2 semaines). Pour les autres années (Ma3, Ma4, Ma5), une alternance de stages et de cours continus mais le nombre d’heures de cours diminue au fil des années.

  • Le BDE sage femme de Bourg en Bresse : Il s’agit d’une association constituée d’étudiantes sages femmes de BEB. Nous participons à différentes actions qui nous tiennent particulièrement à cœur telles que la course en jupe, octobre rose et bien d’autres afin de lutter pour des valeurs importantes pour nous.

Bien sûr nous sommes également là pour nous amuser c’est pour cela que des évènements sont organisés par notre association afin de rendre ces 4 années d’études plus festives.

Voici nos différents réseaux si vous voulez nous suivre :
Instagram: bdesf_beb
facebook : BDE sages-femmes de Bourg en Bresse

Organisation études :
Les études de médecine se divisent en trois cycles :
Le premier cycle : parcours spécifique « accès santé » (PASS) ou la licence avec option « accès santé » (L.AS) puis les DFGSM 2 et 3.
Le second cycle : la DFASM en 3 ans (= externat)
Le troisième cycle : l’internat

DFGSM 2 et 3 : diplôme de formation générale en sciences médicales

Enseignement théorique:
Notions théoriques de première année (embryologie, anatomie, physiologie…) regroupées par appareil de façon plus concrète.
Nouvelles notions comme la sémiologie : étude des signes cliniques.
Ouverture sur l’organisation du système de soins: épidémiologie, éthique…
Ces connaissances servent de base aux enseignements du deuxième cycle. Elles sont indispensables pour acquérir une méthode et des outils pour la suite des études mais aussi pour l’exercice professionnel.

Pratique : les stages à l’hôpital
Initiation aux soins infirmiers : réalisé en début de deuxième année, c’est le premier contact avec le milieu hospitalier. Il permet d’apprendre les gestes et les soins de base en étant encadré par l’équipe infirmière.
Stages de sémiologie : environ 400 heures réparties entre la 2ème et la 3ème année qui permettent d’apprendre la démarche diagnostique, à réaliser un examen clinique complet et à avoir un raisonnement clinique.
Ces stages permettent d’ancrer les enseignements théoriques mais aussi d’acquérir de nouvelles compétences : la réalisation de gestes, la communication avec le patient et avec l’équipe soignante.

L’externat : diplôme de formation approfondie en sciences médicales (DFASM)

A la fin du premier cycle, l’étudiant possède des connaissances fondamentales et physiologiques, l’externat permet d’étudier les contextes pathologiques du corps humain.

L’externe en médecine partage son temps entre les cours, les stages à l’hôpital et le travail personnel (majorité du temps). En effet, à la fin de ce cycle les étudiants passent les ECNi (épreuves classantes nationales informatisées) qui permettent d’obtenir un classement national et de choisir sa future spécialité.
Ce concours national est en train d’être réformé (R2C: réforme du second cycle), si vous souhaitez plus d’informations : anemf.org.

L’internat

6 ans après la première année, l’apprentissage pratique occupe la majorité de l’emploi du temps des étudiants (seulement deux demi-journées de cours dans la semaine, le reste du temps se passe en stage).
Ceux-ci ont pu choisir parmi une quarantaine de spécialités médicales et vont donc avoir une formation adaptée à leur choix.

Pour plus d’informations : anemf.org
Il existe 44 spécialités différentes à découvrir au fil des études.

Les compétences du médecin :
Être clinicien : examen, raisonnement clinique et diagnostic
Être communicateur : avec le patient, sa famille mais aussi l’équipe soignante
Être coopérateur : équipe pluriprofessionnelle
Être acteur(rice) de santé publique
Être scientifique : comprendre et apprendre tout au long de la vie
Être responsable : sur les plans éthique et déontologique
Être réflexif : savoir se remettre en question, s’auto-évaluer sur ses pratiques

Qualités du médecin :
Bon sens relationnel
Leadership
Grande empathie
Connaissances et apprentissage tout au long de la vie
Rigueur
Résistance à la fatigue (physique) et psychologique
Réactivité et méthode

Les +
Stages dès la 2ème année donc beaucoup de pratique + nombreux TP/ TD
Cursus personnalisable : DIU, Master…
Nombreuses possibilités d’exercice : libéral, hôpital
Humainement riche
Métier passionnant et gratifiant

Les –
Horaires difficiles
Cours parfois difficiles (matières mutualisés)
Pas mal de responsabilités, stress
Peut être émotionnellement dur, confrontés à la souffrance

Les études de médecine sont longues, fascinantes mais parfois difficiles. Elles confrontent les étudiants à des situations parfois effrayantes ou stressantes. Ce cursus mais aussi ce métier sont particuliers. En cas de coups durs, il ne faut pas rester seul et en parler.

La faculté :

À Saint-Étienne, l’intégralité des études de médecine se fait à la faculté Jacques Lisfranc (université Jean Monnet).
Les stages se font majoritairement au CHU de Saint-Étienne mais ils peuvent aussi se faire en périphérie (Roanne, Saint Chamond, …).

Le TASSE : Tutorat Années Supérieures à Saint-Étienne

Le TASSE est une association corporatiste à l’ADEMS (Association Des Étudiants en Médecine de Saint-Étienne).
L’association a pour but de mener des projets à bien pour aider les promotions de la deuxième à la sixième année.
Le TASSE se compose de trois pôles :
Pédagogique
Santé mentale
Orientation
Il organise, entre autres, des parrainages, des ateliers de sutures, des ateliers bien-être… Tous les projets sont présentés sur le site internet de l’ADEMS dans la rubrique TASSE.

réseaux
Instagram: tasse.tuto
Messenger: Tasse secrétaire

A l’issue de la réussite du concours spécialité odontologie via le parcours spécifique « accès santé » (PASS) ou la licence avec option « accès santé » (L.AS). Un étudiant admis en odontologie suivra 3 cycles, allant de 6 à 9 ou 10 ans d’études.
Son rôle premier est de soigner les dents, mais il prodigue également des soins aux gencives et aux mâchoires. Il peut exercer en cabinet, en hôpital, en clinique ou encore en maison de santé. Il réalise également des bilans réguliers.

Le premier cycle année 2 et 3 : le cycle DFGSO

Le programme du 1er cycle porte sur les connaissances fondamentales nécessaires à la prévention, au diagnostic et au traitement des maladies de la bouche, des dents et des mâchoires : anatomie de la dent, de la tête et du cou, structure et pathologies infectieuses de la dent, reconstitution et remplacements des dents. S’y ajoutent des enseignements de santé généraux, comme la santé publique, l’hygiène et la prévention ou l’imagerie médicale.
Lors des TP (travaux pratiques) de simulation, les étudiants développent leurs capacités manuelles, apprennent à maîtriser les soins sur tous types de dents et, le cas échéant, à remplacer les dents par des prothèses.
Un stage infirmier de 4 semaines sera également à réaliser.
Obtention à la fin d’un Diplôme de Formation Générale en Sciences Odontologiques (DFGSO) qui est reconnu au niveau Licence.

Le deuxième cycle 4e et 5e années : le cycle DFSAO

En 2e cycle d’odontologie, les enseignements fondamentaux sont approfondis et complétés par d’autres matières comme la santé publique dentaire, l’odontologie légale et l’anesthésiologie.
Lors des TP de simulation, les étudiants s’exercent à la dissection sur supports synthétiques ou sur logiciels, à la réalisation d’appareils d’orthodontie, etc.
La moitié du temps de formation se déroule en stages, effectués pour l’essentiel dans des services d’odontologie du CHU (centre hospitalier universitaire) dont l’université est partenaire.
En fin de 5e année, les étudiants obtiennent le DFASO (diplôme de formation approfondie en sciences odontologiques), reconnu au niveau master. Pour cela il doit obtenir devra obtenir le Certificat de Synthèse Clinique et Thérapeutique (CSCT) qui permet à l’étudiant de pouvoir lui-même prescrire des médicaments et produits de santé.

Le troisième cycle ; deux possibilités :
Le cycle court, suivi par environ 90 % des étudiants, s’effectue en 1 an et prépare à l’exercice du métier. Pour obtenir le DE (diplôme d’État) de docteur en chirurgie dentaire.
L’internat ou cycle long d’odontologie est accessible sur concours national. Les internes ont accès à trois spécialités au choix selon leur classement et leur projet : orthopédie dento-faciale (plus communément appelée orthodontie), en 3 ans ; médecine bucco-dentaire, en 3 ans ; chirurgie orale (internat commun avec les médecins), en 4 ans.
Ce cycle long permet d’obtenir, en plus du DE en chirurgie dentaire, un DES (diplôme d’études spécialisées) dans la formation suivie.

LES DEBOUCHES :
Docteur en chirurgie dentaire.
L’orthopédie dento-faciale : les malpositions dentaires et les décalages des mâchoires. C’est cette spécialité qui permet de devenir orthodontiste
La chirurgie orale :
L’implantologie orale.
Les urgences chirurgicales de la cavité buccale.
Le dépistage des tumeurs malignes de la muqueuse orale et des maxillaires.
La médecine bucco-dentaire : la prise en charge des patients à risque, porteurs d’une ou plusieurs pathologies lourdes

LES QUALITES DONT IL FAUT DISPOSER
Habilité.
Sens de la communication (encore la peur du dentiste ancrée).
Respect strict de la déontologie.
Sérieux et motivés car c’est un parcours long et non sans difficultés.

L’association des Etudiants en Chirurgie Dentaire de Lyon (aecdl) en est l’association étudiante.
Elle est l’une des plus grandes associations d’étudiants en chirurgie dentaire de France, de part le
nombre de manifestations qu’elle organise, ainsi que par son poids auprès des étudiants : la totalité des étudiants en chirurgie dentaire de Lyon adhèrent à l’association ! L’AECDL s’occupe entre autre de la gestion du matériel pédagogique, de l’impression des cours, de l’organisation des gros événements dentaires mais aussi de la représentation de ses étudiants à tous les niveaux : publications, pulls de promos… L’AECDL se perfectionne d’année en année grâce à des projets de plus en plus aboutis
Vous pouvez la retouver
sur instagram @ aecdl_dentaire_lyon
Ou sur www.aecdlfr

Les études de pharmacie sont accessibles via le parcours spécifique « accès santé » (PASS) ou la licence avec option « accès santé » (L.AS). Une fois celle-ci obtenue, les études de pharmacie se divisent en 2 parcours.

Un cycle court de 6 ans pour les filières officines et industrie et un cycle long de 8 à 9 ans qui nécessite d’être reçu au concours national de l’internat. Après ce concours vous pourrez devenir biologiste médical, pharmacien hospitalier ou travailler dans la recherche. Vous pouvez également repartir en officine ou en industrie après avoir obtenu le concours de l’internat si la profession ne vous convient pas.

Les matières enseignées en 2ème, 3ème et 4ème année sont communes à toutes les filières et sont essentiellement composées de chimie, de pharmacologie et de biologie. Si vous aimez la biochimie, la biologie moléculaire, la biologie cellulaire et le premier semestre de PASS vous aimerez les études de pharmacie à coup sûr.

 

Après la 4ème année et l’obtention de votre certificat de synthèse pharmaceutique vous travaillerez différemment en fonction de la filière que vous aurez choisis.

 

Les compétences du pharmacien :

  •       Empathique
  •       Curieux
  •       Conscient de son image en tant que professionnel de Santé
  •       Réflexion dans l’action
  •       Conscient de l’aspect économique de ses décisions
  •       Respectueux des lois
  •       Critique vis-à-vis de l’information
  •       Scrupuleux vis-à-vis du secret professionnel / éthique
  •       Savoir analyser les problèmes
  •       Formé tout au long de sa carrière
  •       Serein dans toutes les situations, même complexes
L’école de masso-kinésithérapie à Saint-Étienne

Après le Parcours à Accès Spécifique Santé ou la Licence à Accès Santé avec un concours réussi, vous pourrez donc entrer à l’école de kiné, située rue Michelet à Saint Etienne, proche de la place du peuple et de la rue des Martyrs. 

Les études

Les études se composent ensuite de 2 cycles de 2 ans chacun : L2K et L3K pour le premier cycle et M1K et M2K pour le second cycle, ce qui offre le grade MASTER à tous les nouveaux diplômés en kinésithérapie (bac +5). 

Organisation des cours

Vous aurez des cours théoriques comme l’anatomie ou les sciences biomédicales, mais aussi, dès la première année, de nombreux cours pratiques tels que des cours de massage ou de bilans diagnostics ainsi qu’un stage par semestre.

Le métier de masso-kinésithérapeute est un métier manuel et de contact où l’alliance thérapeutique entre le patient et le kiné est primordiale. Nous avons donc la chance de travailler cette relation de soins si particulière dès le mois de Décembre en L2K. De plus, avec un stage par semestre nous pouvons découvrir de nombreuses spécialités que nous offre le métier ainsi que son vaste arsenal thérapeutique. 

En L3K, nous découvrons de nombreuses techniques telles que la pouliethérapie avec de l’équipement disponible à l’école pour travailler. Durant le second cycle, les cours sont plus concentrés sur les pathologies ainsi que sur le mémoire validant notre diplôme. 

Précision sur les études de kinésithérapie à Saint-Étienne :

L’école est payante, comme la plupart des écoles de kiné en France et cela a donc un coût non négligeable. De plus, vous n’aurez plus droit aux bourses du Crous mais la région Auvergne Rhône Alpes offre des bourses au même niveau que celle du Crous. 

Pour plus d’informations, vous pouvez aussi consulter le site internet de l’IFMK : https://saint-michel-enseignement.com/site-michelet/ifmk/

Et si vous voulez en savoir plus sur la vie étudiante, on vous invite à ajouter l’AEMKS Kine Sainte sur FaceBook. 

Le métier

Le métier de kiné est un métier très vaste et enrichissant, il présente divers champs d’application comme le cardiovasculaire, la pédiatrie, la neurologie ou encore la rhumatologie… 

Considéré comme un métier paramédical, il nous situe au plus près des patients, qu’on voit souvent plusieurs fois par semaine. Ils viennent la plupart du temps sur prescription médicale avec des douleurs à soulager. Nous avons de nombreuses techniques à disposition pour arriver à rendre leur vie moins difficile mais cela demande un bon contact humain et une adaptation permanente, au patient, à son état, à ses objectifs etc… De plus, nous avons de nombreuses orientations professionnelles possibles, notamment grâce aux formations : thérapie manuelle, dry needling ou encore sophrologie par exemple mais aussi grâce aux lieux d’exercices variés comme le libéral, l’hospitalier, le club sportif…

FAQ

Retrouvez toutes les réponses à vos interrogations et profitez de nos vidéos de présentation et de leurs interviews exclusives pour chaque spécialité.

NON : Bien que conseillées pour une admission plus facile sur la plateforme Parcoursup, tous les étudiants peuvent prétendre à une admission en PASS et en LAS en fonction des demandes.

NON : les étudiants prenant une année blanche afin de s’avancer sur le programme dans des organismes privés sont défavorisés par l’algorithme de sélection Parcoursup et peuvent se voir refuser leur candidature au vu de la forte demande dans la filière médicale.

Playlist

6 Videos